top of page

Simon Huggler nel suo lavoro di fine formazione individuale all'Accademia DImitri.

Nachhall

Di Simon Huggler

Nachhall

Tu t'arrêtes sur la route
et tu te dis : où je vais, je suis vivant !
Quand je me donne une gifle,
je le sens. Une gifle ! Aïe ! Tu vois ?
Où est-ce que je vais alors ? J'y suis déjà.
Tout ce que tu peux faire, c'est vivre,
et c'est ce que je fais.
[...]
Et puis vous passez à autre chose.
Et peu de temps après, vous êtes tué dans un accident....

 

Texte sans titre de Mani Matter, publié dans "Was kann einer gegen Zen Buddhisten" par la maison d'édition Zytglogge.

Image-empty-state_edited_edited.jpg

bottom of page